Capture d’écran 2014-02-14 à 14.32.55

Les Gamins : un duo de jeunes réalisateurs à surveiller

by • février 14, 2014 • MontréalCommentaires fermés2906

Quand j’ai rencontré Vincent et Marco qui forment le duo de réalisateurs-directeurs photo Les Gamins, je me suis senti vieux. Quand j’ai commencé en télé il y a 10 ans, on se trouvait cool avec nos cassettes mini DV devant les vieux réalisateurs et leur Betacam. Aujourd’hui, voilà une nouvelle génération qui tourne en numérique avec des appareils photo, des drones et des cartes mémoires infinies. Mais c’est correct, parce que la passion transcende les outils. Et la passion, les gars l’ont.

Les_Gamins_5V8A4558

« Le conseil que je peux donner à tous ceux qui commencent, c’est de shooter, shooter, shooter, nous explique Vincent. Ton meilleur CV, c’est ton portfolio. Alors, expérimente, fais des vidéos avec tes amis, fais des tests. » Les deux gars de 20 et de 21 ans sont à peine arrivés à Montréal qu’ils sont maintenant représentés par Roméo & Fils, une boîte de production qui se spécialise dans le vidéoclip.

Les_Gamins_5V8A4626

« La façon dont ça fonctionne, c’est que Roméo & Fils et les autres boîtes de production reçoivent les appels d’offres des labels de musique pour faire les nouveaux clips. Plusieurs réalisateurs sont donc appelés à proposer des concepts de clip sous forme de synopsis, direction artistique et moodboards. » Les Gamins se retrouvent donc en compétition avec d’autres amis réalisateurs. Mais, malgré leur jeune âge, ils se sont déjà fait les dents sur plusieurs bons projets, comme les derniers clips de Koriass, Loud Lary Ajust et Foreign Diplomats.

 

Les_Gamins_5V8A4639

Ils reviennent de deux tournages en Floride et au Honduras. « On est juste partis avec du matériel qui entre dans un sac à dos. On composait avec l’éclairage naturel et on a même fait le repérage en arrivant. Ça donne des images plus authentiques et c’est beaucoup plus inspirant à tourner qu’un gros vidéoclip avec une liste de prises ultradéfinies. » En effet, les gars développent un style propre à eux qui se définit au fil des productions.

Capture d’écran 2014-02-14 à 09.20.10 Capture d’écran 2014-02-14 à 14.32.27

« On a tendance à travailler avec des artistes qui sont flexibles et veulent essayer des choses, ajoute Vincent. Par exemple, on ne voyait même pas les artistes dans nos deux derniers clips. On leur a proposé un concept de court-métrage et ils ont adoré. » L’artiste en question est Twin Forks (le gars de Dashboard Confessionnal).

Donc, peu importe son âge et ses moyens, nous pensons que l’important, c’est de toujours pousser l’enveloppe, que ce soit dans ses contrats ou dans des projets de vidéos personnels. C’est comme ça qu’on reste jeune et frais.

Capture d’écran 2014-02-14 à 14.31.50

Pin It

Related Posts

Comments are closed.